Haubanage au Québec - Étayage - Haubanage d'arbre dangereux

Haubanage au Québec - Étayage - Haubanage d'arbre dangereux
Émondage d'arbre - Abattage d'arbre - Haubanage - Inspection et diagnostic - Détection des maladies - Agrile du frêne

Haubanage d'arbre

Dans certains cas, le haubanage (aussi appelé « étayage ») doit être employé. Les arboriculteurs ont recours à cette technique lorsque la rupture de branches peut entraîner un danger pour les gens ou des structures environnantes. Le grand avantage du haubanage est de diminuer considérablement le risque de chute d'une branche affaiblie même s'il y a cassure. L'installation d'un hauban ou d'un étais permet de soutenir l'arbre sans le blesser ni altérer son port et son volume. Pour un haubanage performant et inoffensif pour l'arbre, faites appel aux élagueurs grimpeurs professionnels d'Arboplus. La maîtrise technique est nécessaire dès l'étape du plan de pose jusqu'à la mise en place du hauban.

Le système Cobra

Arboplus suit le système Cobra pour procéder au haubanage d'arbre. Mis au point de manière pratique et scientifique, ce système dynamique engendre des coûts minimes et un succès garanti. Puisqu'il a été développé par paliers de perfectionnement, Cobra obtient une baisse de la solidité inférieure ne dépassant pas les 2 % par année. De plus, un système bien posé durera jusqu'à 12 ans.

Basé sur les besoins fondamentaux des arbres, le système Cobra répond aux conditions additionnelles des soins des arbres (ZTV Baumpflege) en appliquant une force en continu par une seule pièce formée de plusieurs éléments.

En plus de ses haubans flexibles dynamiques, il comprend notamment un amortisseur adapté à la consolidation de la couronne. C'est en étudiant les arbres que le perfectionnement de cet élément central a été possible.

Solidité et résistance de l'arbre

Il est aussi possible d'offrir un soutien à l'arbre grâce à des câbles. Cette situation survient lorsque certaines branches s'affaiblissent en réponse à la croissance des jointures.

La technique des câbles est très simple, mais requiert une excellence connaissance des besoins et des stades de développement de l'arbre. L'arboriculteur attache des branches en groupes de manière à ce qu'en canalisant la force vers ce nouveau centre, l'arbre devienne plus robuste au fil de sa croissance.

Estimation gratuite
Magazine arboricole - L'intendance de la création