Essences d’arbres


Le micocoulier occidental - Celtis occidentalis
20 Mai 2016

Le micocoulier occidental

Le micocoulier est prometteur à bien des égards pour une flore urbaine résistante à ses conditions typiques. L'idéal sera de joindre cet arbre à une culture polyvalente et diversifiée pour éviter la propagation de maladies dans le futur. En l'observant, le micocoulier occidental revoit des traits qui ne peuvent être décrits par le concept de rudesse. Son écorce est tout entière recouverte d'excroissances et de crevasses à la texture du liège.


Févier d'Amérique - Gleditsia Triacanthos Inermis
22 Avr 2016

Le févier d’Amérique inerme

Bien qu'il ne soit pas, à proprement parler, un arbre indigène du Québec, le févier d'Amérique est si répandu et si adapté pour nos milieux urbains, qu'il serait regrettable de ne pas en parler. D'ailleurs, son aire de répartition naturelle est le centre des États-Unis, ce qui en fait difficilement un arbre exotique.


Érable rouge
08 Avr 2016

Érable rouge

Parmi les érables indigènes et non modifiés par l’horticulture, plusieurs autres choix que l’érable argenté se présentent, mais il y a toujours la question de l’adaptabilité en milieu urbain, c’est-à-dire la capacité de l’arbre à résister à la pollution, au compactage du sol et au sel de déglaçage. Bien souvent, nous utilisons des arbres-cultivars, c’est-à-dire des variétés cultivées en horticulture pour leurs propriétés esthétique ou encore pour leur résilience en milieu urbain.


Tilleul d'Amérique - Tilia americana
25 Nov 2015

Tilleul d’Amérique

Parmi les arbres indigènes du Québec qui contribuent à la faune urbaine, le tilleul tient une place notable. Attirant les abeilles, il aidera à la pollinisation de vos jardins et arbres fruitiers. Nous le conseillons ici comme arbre urbain pour à sa forme élégante, son odeur, et sa croissance rapide.


Érable argenté - Acer saccharinum
06 Nov 2015

Érable argenté

L’érable, étant l’emblème du Canada, rend réellement nos paysages uniques, et surtout, colorés dès qu’arrive l’automne. Si la plupart des arbres changent leurs feuilles du vert au brun à la saison froide, les érables donnent leurs éclats multicolores qui font de l’automne le plaisir qu’il est pour les gens d’ici.


Chêne des marais
26 Août 2015

Chêne des marais

Pour parler de la pertinence du chêne en milieu urbain, le chêne des marais s’impose en sortant du lot. En effet, si les autres chênes méritent notre attention pour leur aspect rustique et robuste, le chêne des marais, plus timide, apporte un peu de délicatesse ornementale à son essence.


Le chêne rouge d’Amérique
15 Juil 2015

Le chêne rouge d’Amérique

Une autre essence du chêne, mais encore plus répandue au Québec est le chêne rouge. Indigène, l'utilisation de cet arbre comme ornement urbain répond au besoin criant pour une collaboration avec le bien-être de la faune. Il est une de nos essences de feuillus les plus précieuses pour la qualité de son bois, jadis utilisé pour la fabrication de vaisseaux pour la marine royale. De nos jours, il est utilisé comme matériau de parquets, de barils secs et pour différentes sortes de meubles.


Le hêtre
27 Mai 2015

Le hêtre

Le hêtre américain, ou hêtre à grande feuille est un arbre urbain sous-évalué. Sans nier qu'il puisse être sensible à certains éléments de la réalité urbaine, il fait nul doute qu'il peut offrir un aspect ornemental de grande valeur, à condition de rester conscient de ses vulnérabilités, dont nous parlerons plus loin.


Le chêne à gros fruits, Quercus macrocarpa
13 Mai 2015

Le chêne à gros fruits

Notre première suggestion est le chêne à gros fruits, du latin quercus macrocarpa. Cet arbre majestueux atteint en moyenne 20 mètres de hauteur et de largeur. Son tronc atteindra, pour sa part, un diamètre d’environ 60 centimètres. Ainsi, à maturité, cet arbre impressionne par son aspect imposant. En jeunesse, son port est pyramidal, mais, en vieillissant, il devient ovoïde, globulaire et irrégulier. Si l’on désire un chêne qui conservera son aspect pyramidal, il faut choisir le chêne des marais.


Arbres indigènes du Québec
23 Mar 2015

Arbres indigènes du Québec

Compte tenu de l’avantage esthétique et écologique d’une arboriculture riche en nuances, il reste à se demander s’il existe des essences d’arbres qui contribuent mieux que d’autres à la santé faunique. La réponse est oui, mais cela doit être évalué en fonction du lieu. Ce sont les essences dites indigènes qui sont les meilleures pour favoriser l’équilibre écologique. Valoriser notre patrimoine naturel par une arboriculture « écosensible », voilà la solution. Avec l’agrile du frêne, lorsqu’il faut couper un arbre, il faut aussi le remplacer. Ce sera l’occasion pour les municipalités, mais aussi pour les consommateurs, d'emprunter la nouvelle voie pour une arboriculture réfléchie, celle qui est de miser sur la diversité et sur la localité.