Tag: arbres indigènes


L'allégorie de la caverne
01 Avr 2016

L’allégorie de la caverne

L’allégorie de la caverne est un outil pédagogique qu’emploie Platon, en mettant des mots dans la bouche de Socrate, pour nous faire comprendre le problème de la vérité et de l’objectivité pour la condition humaine. Il s’agit d’un constat : l’humanité est plongée dans l’ignorance, nous ne sommes pas en contact avec les vraies choses, mais avec leurs ombres.


Tilleul d'Amérique - Tilia americana
25 Nov 2015

Tilleul d’Amérique

Parmi les arbres indigènes du Québec qui contribuent à la faune urbaine, le tilleul tient une place notable. Attirant les abeilles, il aidera à la pollinisation de vos jardins et arbres fruitiers. Nous le conseillons ici comme arbre urbain pour à sa forme élégante, son odeur, et sa croissance rapide.


Le chêne à gros fruits, Quercus macrocarpa
13 Mai 2015

Le chêne à gros fruits

Notre première suggestion est le chêne à gros fruits, du latin quercus macrocarpa. Cet arbre majestueux atteint en moyenne 20 mètres de hauteur et de largeur. Son tronc atteindra, pour sa part, un diamètre d’environ 60 centimètres. Ainsi, à maturité, cet arbre impressionne par son aspect imposant. En jeunesse, son port est pyramidal, mais, en vieillissant, il devient ovoïde, globulaire et irrégulier. Si l’on désire un chêne qui conservera son aspect pyramidal, il faut choisir le chêne des marais.


Arbres indigènes du Québec
23 Mar 2015

Arbres indigènes du Québec

Compte tenu de l’avantage esthétique et écologique d’une arboriculture riche en nuances, il reste à se demander s’il existe des essences d’arbres qui contribuent mieux que d’autres à la santé faunique. La réponse est oui, mais cela doit être évalué en fonction du lieu. Ce sont les essences dites indigènes qui sont les meilleures pour favoriser l’équilibre écologique. Valoriser notre patrimoine naturel par une arboriculture « écosensible », voilà la solution. Avec l’agrile du frêne, lorsqu’il faut couper un arbre, il faut aussi le remplacer. Ce sera l’occasion pour les municipalités, mais aussi pour les consommateurs, d'emprunter la nouvelle voie pour une arboriculture réfléchie, celle qui est de miser sur la diversité et sur la localité.